La Pyramide de l’apprentissage : Comment étudier plus efficacement?

La Pyramide de l’apprentissage : Comment étudier plus efficacement?

Étudier, c’est facile. Retenir tout ce que l’on a appris, voilà le problème de la plupart des élèves ! La question centrale est alors: quelle est la meilleure façon de se souvenir de tout ce qu’on étudie ? La pyramide d’apprentissage répond à cette question de manière succincte et efficace.

Des articles précédents vous ont dévoilé certaines parties riches, contenues dans la sauce secrète de la réussite scolaire. Dans cet article, nous vous révélons des méthodes d’apprentissage encore plus puissantes, qui ont démontré, au fil des ans, qu’elles étaient les plus efficaces pour mémoriser.

Hâte de savoir quelles sont ces méthodes ?

Je vous invite à découvrir la pyramide d’apprentissage d’Edgar Dale, l’un des outilsles plus populaires parmi les méthodes d’apprentissage, utilisé par de nombreuses institutions d’apprentissage à travers le monde pour créer du contenu éducatif.

Si vous souhaitez obtenir de meilleurs résultats à l’école, la pyramide d’apprentissage va vous aider, parce qu’elle vous montre comment mieux apprendre. Lisez jusqu’au bout pour avoir tous les détails.

La pyramide d’apprentissages d’Edgar Dale

La pyramide d’apprentissages d’Edgar Dale

La pyramide d’apprentissage est une classification intéressante des méthodes d’apprentissage connues, et cette classification est faite en fonction de leur efficacité à nous aider à retenir les informations. Cette pyramide affirme que les gens retiennent davantage ce qu’ils voient et font, que ce qu’ils entendent ou lisent.

Au bas de la pyramide, vous trouverez les méthodes d’apprentissage qui nous aident à mieux retenir ce que nous étudions (classées en pourcentages). Au sommet se trouvent les méthodes d’apprentissage qui nous aident à retenir beaucoup moins de ce que nous apprenons. 

Quelque part au milieu de la pyramide se trouvent les activités d’apprentissage qui ne déclenchent qu’une rétention (mémorisation) moyenne.

Par méthodes d’apprentissage, nous entendons : les cours magistraux, la lecture, les discussions de groupe, les démonstrations, la pratique et l’enseignement aux autres. Ces techniques d’apprentissage sont les plus courantes que nous utilisons aujourd’hui. 

La pyramide d’apprentissage regroupe ces méthodes d’apprentissage en deux grandes catégories: l’apprentissage passif et l’apprentissage actif. Nous y reviendrons plus tard.

Petite histoire derrière cette fascinante pyramide

Avant de nous plonger dans les différentes méthodes d’apprentissage disposées sur la pyramide, voici une petite leçon d’histoire. 

D’où vient cette fameuse pyramide d’apprentissage, et pourquoi est-elle si populaire dans les systèmes éducatifs d’aujourd’hui ?

La pyramide d’apprentissage serait apparue pour la première fois à la page 43 du livre Audiovisual methods in teaching, publié par Edgar Dale, un éducateur américain, vers 1946. 

Dans ce livre, Edgar Dale appelait sa classification des différentes formes d’apprentissage le « cône d’expérience ». Il utilisait un cône pour donner une représentation visuelle de son idée, avec des chiffres en pourcentages.

Ce sont les National Training Laboratories (NTL) qui ont inventé le terme « pyramide d’apprentissage » après quelques études au début des années 60. Ce concept a depuis été largement utilisé dans le domaine de la conception de l’éducation, pour améliorer les résultats de l’apprentissage.

Trêve de leçon d’histoire, voici les 7 éléments majeurs de la pyramide d’apprentissage.

La Pyramide de l'apprentissage : Comment étudier plus efficacement?

  • Discours (5% de rétention)

Pour que tout le monde puisse bien comprendre la suite, je vais vous définir ce qu’on appelle un cours magistral. Le cours magistral c’est en gros quand vous êtes assis en classe et le professeur est devant vous en train de vous présenter son cours.

Vous êtes assis, vous l’écoutez, et il vous présente le contenu du cours. Comme quelqu’un qui vous fait une conférence.

Selon la pyramide de l’apprentissage, les conférences (et le cours magistral) sont la forme d’apprentissage la plus passive. Et je ne pourrais pas être plus d’accord. Vous ne faites rien, vous êtes juste assis là, à écouter Madame Anne chanter une berceuse de chimie.

Bien qu’un cours magistral soit le moyen le plus efficace de communiquer rapidement un grand nombre d’informations aux étudiants, nous ne sommes capables de retenir qu’environ 5 % de ces informations. 

En d’autres termes, vous ne conserverez qu’environ 5 % de ce que vous avez appris lors d’un cours magistral. C’est pourquoi dépendre strictement des cours magistraux est un grand risque.

Discours (5% de rétention)

  • Lecture (10% de rétention)

Saviez-vous que lorsque vous lisez, vous ne retenez qu’environ 10 % de tout ce que vous avez parcouru ? C’est ce que révèle la pyramide d’apprentissage. Vous devriez donc peut-être relire votre cours de géographie !

La lecture fait également partie des formes passives d’apprentissage, car vous n’êtes pas impliqué dans une grande activité. En d’autres termes, vous ne vous engagez pas beaucoup dans le matériel d’apprentissage.

Tout ce que certains élèves font souvent, c’est s’asseoir à une table et fixer des pages pendant des heures. Ce qui n’est pas une bonne façon de procéder.

  • Audio-visuel (20% de rétention)

De nos jours, dans la plupart des écoles, les enseignants utilisent des supports audiovisuels dans leurs cours pour rendre l’apprentissage amusant. Les diaporamas, les vidéos, les images, les tableaux et les supports de cours sont tous des supports audiovisuels. 

Selon la pyramide de l’apprentissage, les supports audiovisuels sont encore des formes passives d’apprentissage, mais ils permettent déjà de retenir jusqu’à 20 % de la matière que vous étudiez. Bien mieux que les cours magistraux et la lecture, n’est-ce pas ? 

  • Demonstration (30% retention)

Au lieu de décrire le processus de cuisson d’un gâteau dans une leçon de science alimentaire, il est préférable de se rendre dans la cuisine et de montrer aux élèves comment faire cuire un gâteau réel. Voilà une démonstration !

Demonstration (30% retention)

Selon la pyramide, les démonstrations sont des formes actives d’apprentissage. Et vous pouvez retenir jusqu’à environ 30 % des informations que vous apprenez lors d’une démonstration. Certaines leçons sont tout simplement mieux enseignées par des démonstrations.

Quelle est la leçon de science que vous auriez aimé que votre professeur vous enseigne par le biais d’une démonstration, au lieu d’un cours magistral classique ? Envoyez votre réponse dans les commentaires.

  • Discussion (50% de retention)

À l’école secondaire, notre prof de physique répartissait la classe en petits groupes pour les leçons pratiques.

Chaque groupe recevait des instructions pour une expérimentation, suivies d’une série de questions auxquelles il devait répondre. Nous étions autorisés à discuter et à réfléchir à des solutions en équipe.

C’était très agréable. Cela nous a permis d’apprendre des uns et des autres, mais aussi de construire notre propre compréhension du sujet. C’est le pouvoir des discussions, une méthode active d’apprentissage placée en 5e position sur la pyramide d’apprentissage d’Edgar Dale. 

Il est estimé que vous êtes capable de retenir jusqu’à 50% du matériel que vous construisez, à partir d’une discussion.

  • Pratique (75% de rétention)

On dit que la pratique rend parfait, et la pyramide d’apprentissage le confirme. La pratique est considérée comme l’une des méthodes d’apprentissage les plus efficaces, car elle implique d’appliquer ses connaissances à la résolution de problèmes.

Vous êtes capable de retenir jusqu’à 75 % de ce que vous apprenez par la pratique. Cela signifie que si vous pratiquez la programmation informatique, vous devez vous attendre à retenir au moins 75 % des concepts de programmation que vous avez appris par la pratique.

  • Enseigner au autres (90% de rétention)

Selon la pyramide d’apprentissage, enseigner aux autres est le moyen le plus efficace d’apprendre.

Pour enseigner aux autres, vous devez avoir une solide compréhension de la matière.

Mais le fait de vouloir enseigner aux autres vous aide (et vous pousse même) à revoir le contenu jusqu’à être capable de répondre même à des questions vraiment difficiles, ce qui configure votre cerveau de façon plus puissante en y construisant des neurones plus solides.

Résultat, vous êtes capable de retenir jusqu’à 90 % de ce que vous enseignez aux autres. Autrement dit, efforcez-vous de vouloir enseigner le contenu de votre cours aux autres, et vous augmenterez la chance de le retenir jusqu’à 90%.

Enseigner au autres (90% de rétention)

Comme l’a dit Albert Einstein : « Vous n’avez pas totalement compris un concept tant que vous ne pouvez pas l’enseigner à une grand-mère. »

Comment appliquer la pyramide d’apprentissage pour étudier plus efficacement ?

Vous avez tout appris sur la pyramide d’apprentissage.  Et maintenant ? 

Voici comment étudier intelligemment et efficacement en utilisant votre connaissance de la pyramide d’apprentissage :

  • Privilégiez l’apprentissage actif. 

Si vous deviez choisir entre des méthodes d’apprentissage actives et passives, que choisiriez-vous ? C’est exact, l’apprentissage actif !

La pyramide révèle clairement que les méthodes d’apprentissage actives sont les plus efficaces pour étudier, car elles favorisent la rétention. C’est simple, vous retiendrez beaucoup plus de choses si vous pratiquez l’apprentissage actif. 

Quelles sont les méthodes d’apprentissage actif que vous trouverez sur la pyramide ? Les discussions, la pratique et l’enseignement aux autres.

  • Apprenez à vos amis.

Tu connais des amis à l’école qui réussissent bien mais qui sont super égoïstes avec ce qu’ils savent ? Si c’est votre cas, croyez-moi, vous aurez de bien meilleurs résultats si vous commencez à enseigner aux autres ce que vous avez appris. 

On n’as pas besoin d’être un expert, ni de savoir beaucoup. Il suffit de trouver des gens qui sont prêts à apprendre, et d’enseigner le peu que vous avez retenu  de votre cours. Cela vous aidera à acquérir une maîtrise remarquable et à modifier vos notes de façon même miraculeuse.

  • Créez vos propres groupes de discussion

Tous les enseignants n’utilisent pas les groupes de discussion, même lorsqu’ils y sont obligés. Trouvez donc des amis avec qui créer un groupe où vous discuterez et chercherez des solutions à des problèmes ou des exercices.

Conclusion

Sans travail acharné, rien ne peut garantir le succès, pas même une pyramide d’apprentissage ou un tombeau égyptien. Cependant, il est toujours préférable d’étudier intelligemment, et pas nécessairement durement. Pour étudier efficacement et atteindre un haut niveau de réussite scolaire, vous avez besoin d’une chose : la stratégie.

Utilisez les leçons de la pyramide d’apprentissage comme stratégie pour accélérer votre apprentissage et prendre de l’avance sur les autres.

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne jamais manquer nos derniers conseils d’étude, que vous soyez étudiant ou parent.

 

L’essentiel pour réussir ses études. Étudier intelligemment avec ces 8 stratégies

L’essentiel pour réussir ses études. Étudier intelligemment avec ces 8 stratégies

Étudiez bien, et vous obtiendrez des résultats. C’est ce que l’on nous a toujours dit de faire en partant du principe que c’est L’essentiel pour réussir ses études.

Pourtant, vous avez passé d’innombrables heures à éplucher vos manuels et votre matériel d’étude, pour vous retrouver avec des notes ridicules.

Quel est vraiment le secret de l’excellence et des performances scolaires élevées ? Quel est l’essentiel pour réussir ses études? En réalité, tout le monde peut obtenir de bonnes notes s’il s’y engage, la science le prouve. Pourtant, étudier dur ne garantit pas les résultats. 

Le secret d’une réussite scolaire exceptionnelle n’est pas d’étudier plus, mais d’étudier intelligemment.

Découvrez 8 principes et pratiques simples basés sur la psychologie qui transformeront complètement vos notes et votre façon d’étudier.

Plongeons dans…

L'essentiel pour réussir ses études. Étudier intelligemment, avec ces 8 stratégies

1. Améliorer la consolidation en dormant efficacement

Qui pourrait croire que le manque de sommeil peut être une raison principale de l’échec scolaire ? Il s’avère que le fait de ne pas dormir suffisamment est l’une des principales raisons pour lesquelles votre cerveau refuse de retenir quoi que ce soit.

Des recherches centenaires révèlent que le sommeil améliore la rétention et le rappel de la mémoire de 20 à 40 %. En dormant davantage, les étudiants peuvent améliorer remarquablement leurs résultats scolaires. C’est fascinant ! 

Vous voulez apprendre davantage, retenir davantage et être plus performant lors des examens ? Apprenez à dormir efficacement. Et si vous oubliez toujours des choses importantes dont vous devriez normalement vous souvenir, pensez au sommeil.

Le problème, c’est que vous êtes trop occupé ! C’est pourquoi vous ne dormez pas assez. La question est… occupé à faire quoi ? À jouer à des jeux vidéo ou à regarder des vidéos sur TikTok ?

Si tu veux vraiment améliorer tes résultats scolaires, pense sérieusement à ton sommeil.

2. L’essentiel pour réussir ses études: Apprends aux autres

Avez-vous déjà entendu parler de la pyramide d’apprentissage ? Il s’agit d’un concept scientifique qui classe les différentes activités d’apprentissage en fonction de leur efficacité. Cette pyramide révèle que le moyen le plus efficace d’apprendre est d’enseigner aux autres. 

En effet, selon la pyramide d’apprentissage, vous retiendrez jusqu’à 90 % de la matière que vous enseignez, alors que la personne moyenne ne retient qu’environ 10 % de ce qu’elle lit.

pyramide-d'apprentissage-L'essentiel pour réussir ses études

Bien sûr, vous ne pouvez pas enseigner ce que vous ne savez pas, mais le fait d’enseigner certains des concepts que vous maîtrisez un peu vous permet d’acquérir une maîtrise incroyable.

Ainsi, au lieu de passer de nombreuses heures à essayer de mémoriser et de digérer une matière complexe, pourquoi ne pas en enseigner une partie à quelqu’un d’autre ?

Si vous ne pouvez pas l’enseigner, discutez-en au moins. Les discussions sont presque aussi efficaces que l’enseignement.

3. Pause-étude-Pause : Le sandwich d’étude parfait

L'essentiel pour réussir ses études: passer du statut d'étudiant moyen à celui d'étudiant de premier cycle

Combien de temps consacrez-vous à vos sessions d’étude… 2, 3 ou 6 bonnes heures ? 

Selon le professeur de psychologie Marty Lobdell, votre cerveau n’est efficace que pendant les 30 premières minutes de chaque session d’étude (le pic). Ensuite, vous perdez littéralement votre temps, car l’efficacité de votre centrale est au plus bas – 0.

Voir la vidéo complet de Marty Lobdell

La bonne nouvelle ? Il suffit d’environ 3 à 5 minutes pour ranimer votre cerveau (pour une personne moyenne), ce qui lui permet d’atteindre à nouveau des performances optimales.

Cela vous dit une chose… vous ne devez étudier intensivement que pendant 25 à 30 minutes d’affilée !

Ensuite, faites une courte pause de 3 à 5 minutes pour que votre cerveau retrouve ses performances maximales, comme il se doit. 

Voilà comment ça se passe : Étudier efficacement et férocement pendant 30 minutes, faire une pause de 4 minutes et recommencer. Cette stratégie m’a fait passer du statut d’étudiant moyen à celui d’étudiant de premier cycle.

4. Étudier, en soulevant des questions

Si vous lisez un journal comme si vous cherchiez quelque chose de très précis, vous le trouverez, ainsi que tout autre détail important. Mais lisez le même journal sans but ou intention de recherche et je vous promets que vous ne trouverez rien.

Voici le secret : avant de commencer à lire, parcourez très rapidement votre matériel d’étude, qu’il s’agisse d’un manuel, d’un article ou d’un document.

Au fur et à mesure que vous parcourez le document, regardez les sous-titres, les images et les autres zones de surbrillance, puis soulevez plusieurs questions dans votre esprit – vous pouvez les noter.

Commencez maintenant votre session d’étude en lisant en détail, mais cette fois-ci, vous avez des questions auxquelles vous cherchez des réponses.

Votre objectif est d’essayer de répondre à toutes ces questions aussi succinctement que possible. Cela fait plus que tripler l’efficacité de vos études.

5. Commencez tôt, pas juste avant les examens!

La meilleure stratégie d'étude, et la plus efficace, consiste à aborder votre travail petit à petit

Levez la main si vous êtes le type de personne qui n’étudie que quelques semaines ou quelques jours avant l’examen final ?

C’était aussi mon cas jusqu’à ce que je découvre que cette habitude était la principale raison des notes médiocres que je ramenais péniblement à la maison.

Vous pensez que c’est cool d’étudier seulement dans les dernières minutes ? La science vous prouve le contraire ! 

La meilleure stratégie d’étude, et la plus efficace, consiste à aborder votre travail petit à petit, en donnant à votre cerveau le temps d’assimiler tous ces concepts complexes que vous consommez.

Étudier par petits bouts rend l’apprentissage amusant et beaucoup plus léger, et surtout réduit vos chances de tomber dans la procrastination.

Étudiez votre matériel dès qu’il vous est remis. Ainsi, au moment des examens, vous n’étudiez pas à nouveau, mais vous révisez simplement, en vous assurant que les concepts ne sont pas erronés ou mal compris. 

C’est ainsi que les étudiants qui réussissent étudient, et c’est ainsi que vous devriez étudier !

6. Trouvez l’environnement d’étude idéal

L’environment d’étude fait partie de L’essentiel pour réussir ses études.

Vous étudierez beaucoup plus efficacement si vous disposez d’un espace d’étude calme et dédié et d’une lampe d’étude pour le rendre serein. Cette simple pratique peut vous permettre d’améliorer vos notes, bien plus qu’en augmentant votre temps d’étude. 

Voici une excellente stratégie d’étude proposée par le professeur Marty Lobdell :

Procurez-vous une lampe d’étude et allumez-la au début de chaque session d’étude. Après les 25-30 premières minutes, éteignez la lampe.

Ensuite, quittez la table d’étude, allez faire quelque chose d’amusant pendant 3 à 5 minutes, comme jouer de la guitare ou écouter de la musique, puis revenez à votre table d’étude, allumez la lampe et recommencez à étudier.

Cette routine conditionne remarquablement votre cerveau. Immédiatement après les 30 minutes d’études, votre cerveau apprend à s’éteindre.

Et dès que vous rallumez la lumière après la pause, votre cerveau est si vif et prêt à fonctionner – c’est incroyable !

7. Prendre et développer des notes: L’essentiel pour réussir ses études

Lorsque vous prenez des notes, de nouvelles voies se forment et les informations sont stockées à long terme.

Ce conseil s’adresse aux adultes en âge de prendre des notes.

La façon dont le cerveau stocke les nouvelles informations est époustouflante ! Lorsque de nouvelles données arrivent, de nouvelles voies doivent être créées dans le cerveau, et les informations sont codées puis conservées.

Pour une mémoire à long terme, ces voies doivent être plus fortes.

Des recherches ont prouvé que la prise de notes vous permet de mieux vous souvenir de ce que vous lisez. Lorsque vous prenez des notes, de nouvelles voies se forment et les informations sont stockées à long terme.

Selon le professeur Marty, vous devriez vous asseoir tous les jours après chaque cours, et développer vos notes. L’idée est d’ajouter de la profondeur, des détails, d’écrire des choses dans vos propres mots et de développer une compréhension précoce et profonde de vos notes.

Si vous faites cela, vous économiserez des heures et des heures d’études.

8. S’engager dans un apprentissage actif

Revenons à la pyramide d’apprentissage. Remarquez que la pyramide classe les activités comme étant soit actives, soit passives.

pyramide-d'apprentissage-L'essentiel pour réussir ses études

Les cours magistraux, la lecture et les supports audiovisuels sont tous des formes d’apprentissage « passif », tandis que les démonstrations, les discussions et l’enseignement aux autres sont classés dans la catégorie de l’apprentissage « actif ».

Si vous voulez étudier moins, étudier intelligemment et obtenir des résultats scolaires exceptionnels, vous devez pratiquer l’apprentissage actif.

La raison pour laquelle vous passez tant d’heures à étudier sans jamais comprendre est que vous n’étudiez pas activement, ce qui signifie que vous ne vous engagez pas activement avec votre matériel d’étude. 

La solution?

Posez des questions avant de commencer à lire, entraînez-vous avec des exercices ou des expériences, partagez vos résultats, puis enseignez ce que vous savez aux autres. 

Faites cela et vos résultats seront inouïs, ils vous choqueront même vous !

Une dernière chose… Vous êtes ici parce que vous voulez de meilleurs résultats. Pour y parvenir, nous avons parfois besoin d’un mentor, d’un coach personnel.

Découvrez Move to Top ! Un agence québécois qui aide les étudiants à s’épanouir au-delà de leurs propres attentes. Grâce à nos programmes d’apprentissage spéciaux, et à nos coachs formés, nous transformons des élèves en des champions d’études – qui vont au bout de leurs rêves.

Avec Move to Top, il n’y a pas besoin d’un tuteur supplémentaire. Rejoignez dès aujourd’hui notre communauté croissante d’apprenants et d’élèves performants.

En savoir plus sur Move to Top.

Conclusion

Et Voila, L’essentiel pour réussir ses études. De bonnes notes vous permettront d’entrer dans d’excellentes universités, ces notes pourraient même vous offrir de meilleures opportunités de travail en dehors de l’université. 

Mais ce qui permet de réussir dans la vie, c’est la façon dont vous êtes capable d’appliquer ces concepts pour résoudre des problèmes réels. Alors mettez-vous au travail dès aujourd’hui.

Utilisez nos conseils avec assiduité pour réduire votre temps d’étude, augmenter l’efficacité de vos études, garder une longueur d’avance sur vos camarades et obtenir des résultats exceptionnels qui vous permettront de progresser. 

N’oubliez pas de suivre un conseil à la fois.