Nous voici arrivés à la rentrée scolaire 2022 à Montréal. C’est le retour du stress et des questionnements au sujet de la réussite scolaire pour la nouvelle année.

C’est également la rencontre avec des soucis qu’on avait laissés en allant en vacances, sur une matière, un cours, un environnement en particulier.

A l’arrivée des premiers manquements, il arrive souvent que les parents décident de passer par le soutien scolaire. Il s’agit là d’une bonne décision. Il est en effet plus intéressant de traiter les problèmes dès qu’ils commencent à apparaître. 

Mais comme nous allons le voir, le soutien scolaire n’a pas toujours les effets escomptés.

Ceci s’explique par le fait que malheureusement, une erreur fondamentale est souvent faite par les tuteurs et tutrices. Et nous vous proposons dans cet article une solution qui fait vraiment la différence.

Photo by Leo Rivas on Unsplash

Pourquoi est-ce que le soutien scolaire n’aide pas vraiment les enfants aujourd’hui ?

Le soutien scolaire désigne simplement une assistance spécifique à des élèves en difficulté scolaire. Ceci peut être fait dans le but de mettre à niveau l’élève par rapport à ses camarades, ou de préparer l’élève à des concours.

Ces dernières années, et grâce notamment à la pandémie, il connaît une forte demande. Mais il faudrait également réaliser une chose : y recourir c’est prendre conscience qu’il existe un problème. Et le fait qu’on ait une aussi forte demande dans ce domaine, montre qu’il existe un souci réel dans l’éducation au Canada. 

Quoi qu’il en soit, il est question d’apporter à l’élève des cours spécifiques pour l’aider dans ses études. Nous avons rédigé un article entier à ce sujet, pour vous permettre de mieux approfondir le sujet.

Photo by Nathan Dumlao on Unsplash

Cependant, cette approche a en elle quelque chose qui pose problème : tout tourne autour des résultats scolaires. Quant à l’enfant en tant qu’individu, il passe trop souvent au second plan. Or la réussite scolaire ne vient pas des matières. Elle se construit dans l’élève lui-même. 

Des aspects comme le bien-être personnel de l’élève, sa santé mentale, ne sont pas souvent pris en compte. Car en fin de compte, ce qui permet de passer en classe supérieure ce sont les résultats scolaires à proprement parler. L’état dans lequel se trouve l’élève sur le plan personnel n’importe pas. 

Mais nous allons voir en quoi est-ce une erreur de ne pas se pencher plus longuement sur cet aspect si important dans la vie scolaire.

 

L’importance du mental dans le succès et dans l’échec scolaire

La pandémie de la COVID-19 en est un exemple criant : la fermeture forcée des écoles a obligé les enfants à apprendre d’une manière totalement différente, du jour au lendemain.

Malgré les efforts importants des gouvernements pour encadrer et assurer une bonne qualité des enseignements, des répercussions notoires ont été remarquées chez les jeunes.

On a par exemple ce constat alarmant, provenant d’une étude menée après la réouverture des écoles au Canada : dans cette enquête réalisée par Seven Oaks et relayée par Radio Canada, la pandémie a fait grimper de manière significative les taux d’anxiété, de dépression, de perte de motivation, de perte de sentiment d’appartenance à l’école des élèves.

Et ce constat vaut autant chez les garçons que chez les filles.

Ces problèmes d’anxiété ont eu une influence directe sur les résultats scolaires. Face à cela, les parents se sont donc tournés vers le soutien scolaire. Mais est-ce vraiment la solution ?

De plus, du fait d’avoir perdu le contact constant avec d’autres personnes, les enfants ont développé une plus grande dépendance aux jeux-vidéo. Ces divertissements auront forcément des conséquences néfastes sur la santé mentale des jeunes.Sad Kids

Photo by Keren Fedida on Unsplash

La santé mentale est cruciale dans la réussite scolaire, et même chez les meilleurs élèves. Voici par exemple les propos de Cynthia Tanguay, directrice de Tutorat Saguenay, service de soutien scolaire : 

“On voit des jeunes qui n’ont pas de trouble d’apprentissage, qui réussissaient bien, qui étaient dans la moyenne avant, mais qui sont maintenant à risque d’échec.” 

Le décrochage scolaire est également en hausse : par rapport à 2020, le taux de décrochage scolaire au Québec a carrément doublé ! Et même avant la pandémie, ce sont malheureusement 28% des élèves présentant des difficultés scolaires qui finissaient par décrocher.

 

Transformer les jeunes en des champions : le soutien scolaire selon Move To Top

De ce fait, on comprend mieux l’importance de la motivation dans la réussite scolaire. Et c’est sur ce point que se focalise Move to Top.

Move to Top est un service qui a décidé de se démarquer des méthodes connues du soutien scolaire. Le but n’est pas d’en faire comme il est fait partout. Il est question de mettre l’enfant au centre et de travailler sur lui d’abord.

L’entreprise est fondée en 2016 par le Docteur Gervais Kamga, suite au constat que nous venons de vous partager. Son objectif est alors clair : 

“Nous voulons transformer les jeunes en des leaders, des champions et des championnes, dans leurs études et dans leur vie !” 

Dr Gervais Kamga

Et pour le faire, nous avons mis sur pied un ensemble de ressources et d’outils. Ils sont le fruit de plusieurs réflexions et de l’expérience du fondateur en tant que tuteur. Voici les trois grandes lignes de notre programme.

Un service en ligne, accessible à tout moment

Premièrement, nous avons pensé le système de manière à ce qu’il soit accessible, par tout le monde, à tout moment.

Avec une équipe de coaches triée sur le volet, et dévouée à mettre les enfants dans un climat agréable et ludique, tout est fait pour installer une bonne entente entre les élèves et les coaches. Le soutien scolaire tel quel n’a pas souvent cette capacité.

Toutes les ressources de cours sont accessibles en ligne, à n’importe quelle heure. L’élève peut assister à des séances de coaching en ligne, et si le besoin se présente, les séances peuvent également se faire en présentiel.

succès scolaire : move to top

Photo by Carl Jorgensen on Unsplash

Le développement personnel et l’accompagnement individuel des élèves

Chez Move to Top, nous nous concentrons d’abord sur l’enfant. Dans les séances, nous faisons tout pour comprendre ses forces et ses faiblesses, tant sur le plan purement scolaire que personnel. Et nous œuvrons à les aider à surmonter les difficultés auxquelles ils sont confrontés.

Nous allons par exemple leur apprendre à parler en public, leur donner des séances de motivation, à apprendre à toujours persévérer. Nous avons en effet identifié un engrenage très nocif : souvent, les mauvais résultats scolaires créent un manque de motivation.

Et celui-ci crée lui-même la baisse des résultats scolaires. L’enfant se retrouve donc dans un cercle vicieux. Nous avons les outils nécessaires pour briser.

La gamification

Conscients de l’amour que portent les jeunes pour les jeux-vidéos, nous avons décidé de développer un système de gamification. La gamification, c’est une méthode d’apprentissage qui combine le jeu et les études.

Elle a pour avantage de créer une athmosphère de travail conviviale, et de maintenir les apprenants motivés.

Move to Top a créé la “Ligue des Tops”, un jeu dans lequel on gagne des points en suivant des cours, ou en participant à des activités. Ces points permettent de monter dans le classement de la Ligue, ce qui donne des récompenses à la fin de l’année.

Ce classement est public et visible par tous les élèves. Cela crée une concurrence positive, et pousse les enfants à étudier pour monter en classement.

En savoir plus sur la mise en œuvre de la gamification en éducation chez Move to Top

Un accompagnement même en dehors des heures de coaching

Dès la première séance nous introduisons quelque chose de très important : la routine. Une bonne routine est très importante, que ce soit pour un élève, un travailleur, ou un athlète de haut niveau.

Nous accompagnons donc les jeunes à élaborer une routine personnalisée, adaptée à leurs besoins. Elle s’adapte à leurs emplois du temps actuels, sans les surcharger.

Elle comprend des choses basiques de la maison comme faire son lit, à des éléments bien plus complexes comme participer aux séances de travail.

Cet accompagnement met donc l’élève dans un état d’esprit qui le façonne à l’école ainsi qu’à la maison. Contrairement au soutien scolaire qui se fait uniquement lors des séances, nous sommes présents et accessibles à tout moment.

succes scolaire : move to top

Photo by Josh Applegate on Unsplash

Avec un taux de réussite de 90%, nous sommes fiers de savoir que notre service est fonctionnel, et a déjà pu changer la vie de plusieurs élèves et plusieurs familles qui n’avaient plus d’espoir en la réussite scolaire de leurs enfants.

Conclusion

En fin de compte, le soutien scolaire a connu une forte demande ces dernières années. Mais cette forte demande est symptomatique d’un problème majeur chez les élèves, problème qui s’est amplifié lors de la crise que nous avons connue ces dernières années.

Move to Top a décidé, et ce depuis plus de 5 ans, de repenser le tutorat au Canada et de proposer une solution qui répondait à ce besoin qu’ont les élèves et qui est trop peu souvent pris en compte : le bien-être personnel des enfants. Car ce bien-être joue un rôle majeur dans leur parcours académique. 

Les taux de réussite et les distinctions que nous avons obtenus prouvent que nous avons trouvé une recette efficace, et qui permet de remarquer des résultats notoires chez nos apprenantes et apprenants. Voici déjà quelques conseils pour réussir dans ses études.

N’hésitez pas à nous suivre sur nos diverses plateformes, LinkedIn, Facebook, Twitter.

Voulez-vous en savoir plus, en prenant un rendez-vous gratuit ? Cliquez juste ici

 

 

 

 

Author: Alioum Serouis

Passionné de technologie, Alioum est un jeune ingénieur en électromécanique. Coach à Move to Top mais aussi rédacteur d'articles, il aime tout ce qui a trait à la technologie. Il rejoint l'équipe de Move to Top comme coach, et le voilà rédacteur d'articles ! Pour lui, il n'y a rien de plus important que d'apprendre. Et chaque jour, il y a de nouvelles choses à apprendre ! Il suffit juste de le vouloir.