fbpx

Avec la fermeture soudaine des écoles, beaucoup d’élèves y sont obligés : étudier de la maison. Une dure réalité qui s’est imposée à eux et dont ils ne sont pas habitués pour la grande majorité. Tout ceci pose un défi de taille qui pèse sur le plan psychologique, mental et stratégique; pour eux, pour leurs parents et même parfois les enseignants.

Une terrible histoire

Pour la majeure partie des pays dans le monde, la pandémie liée au Covid-19 a arrêté le temps. Les rythmes et les routines de la vie quotidienne ont été soudainement et complètement bouleversés, et personne ne sait vraiment quand sera la fin.

Un des domaines les plus touchés concerne l’éducation, avec la fermeture complète d’un nombre sans précédent d’écoles à travers le monde. Sur le blog de la Banque Mondiale on lit qu’à la date du 28 mars 2020, ‘’la pandémie du COVID-19 avait entraîné la déscolarisation de plus de 1,6 milliard d’enfants et de jeunes dans 161 pays’’. Cela représente près de 80% des élèves et étudiants inscrits dans le monde. Et, déjà à la date du 23 mars par exemple, l’UNESCO rapportait qu’il y avait plus de 1,4 milliard d’élèves renvoyés et confinés à la maison, dans plus de 138 pays. En outre, 60,3 millions d’enseignants ne sont plus en classe.

Fermeture des écoles dans le monde - 23 mars 2020

Les problèmes que ces élèves comme vous doivent gérer

Ils doivent tout d’abord gérer le stress, l’inquiétude, l’anxiété, le sentiment d’isolement et de solitude, ainsi que les incertitudes que pose cette crise qu’ils n’ont jamais vécu. Ajouté à cela, il faut rappeler que, jeunes qu’ils sont, la plupart des élèves sont habitués à une vie assez rythmée où ils bougent constamment : sortent le matin, rencontrent leurs camarades à l’école, se racontent tout et rien, vont en classe suivre les cours, sortent aux différentes pauses, courent dans tous les sens, vivent leur insouciance et profitent simplement de la vie. Du jour au lendemain, tout cela s’est arrêté et, pire, ils doivent rester confinés entre quelques murs à la maison !

Et pourtant…

En plus de cette réalité, ils doivent trouver les ressources mentales pour pouvoir gérer les cours à distance et réussir à étudier de la maison. Là aussi de nombreux défis se posent : ils doivent gérer leur organisation et la gestion de leur temps. Ils doivent résister aux nombreuses tentations et aux distractions, et trouver constamment l’énergie de trop pour s’adapter aux cours à distance (qu’ils n’aiment même peut-être pas !). En plus, ils doivent supporter la pression des cours que leur mettent certains professeurs (par exemple dans certaines écoles privées qui tiennent à se démarquer en terminant leur programme de l’année).

Étudier de la maison et réussir durant la crise du Covid-19, c’est possible

Tout ce dont on parle ci-dessus a l’air d’une véritable catastrophe pour beaucoup, mais …laissez-moi vous rassurer: réussir dans cette période chaotique est tout à fait possible. Vous avez juste besoin d’un peu d’autodiscipline, d’un mode de vie sain et, surtout, d’une attitude positive et de la stratégie.

Ce que vous allez apprendre dans cet article:

Dans la liste qui suit vous allez apprendre plus de 20 secrets de champions, éprouvés et efficaces, pour maîtriser parfaitement comment étudier de la maison en cette période de confinement lié à la crise du coronavirus. Ces secrets vont vous aider à rester motivés et mieux organisés, pour vous concentrer et réussir tout en restant en sécurité à la maison.

D’entrée de jeu, je peux vous dire que l’un des meilleurs secrets pour étudier de la maison réside dans le maintien au niveau de la routine que vous avez toujours eue, et ce au maximum possible.

Pour les détails…On y va !

1. Avant tout, vous devez vous concentrer sur le positif

Une des meilleures choses que vous puissiez faire, c’est de donner votre maximum pour rester focalisé sur le positif. Cela vous permettra d’être mieux concentré et productif pendant que vous avez à étudier de la maison. Malheureusement, ce n’est pas évident; surtout lorsque chaque édition du journal semble dire que les choses vont de plus en plus mal ou quand toutes ces images circulant sur les médias sociaux atterrissent dans notre téléphone.

Que pouvez-vous faire pour garder un état d’esprit positif et même joyeux face au stress de la crise du Covid-19?

  • Commencez par vous déconnecter des mauvaises nouvelles. Pour cela, éteignez la télé ou évitez les chaines qui diffusent ces mauvaises nouvelles. Si le suivi des gros titres quotidiens vous rend anxieux ou contrarié, vous pouvez et vous avez le droit de vous déconnecter. Cela vous aidera grandement à rester positif. En fait, vous avez juste à respecter les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, puis vous concentrer sur ce qui sera votre avenir au-delà de la crise : vos études.
  • Reconnaissez et soyez conscient de vos sentiments, même s’ils changent de jour en jour et d’heure en heure. Alors que le monde autour de nous change à une vitesse fulgurante, il est naturel de pleurer les choses qui nous manquent, normal de nous sentir stressé, anxieux et de mauvaise humeur. Mais, souvenez-vous : cette crise va s’en aller et il ne vous restera que votre vie à bâtir. Prenez les choses en main dès maintenant.
  • Donnez à vous et à votre entourage la permission d’être humain. Lorsque vous vous adaptez aux réalités changeantes du monde d’aujourd’hui, il est normal de faire des erreurs. Ce n’est pas le moment de poursuivre ou d’attendre la perfection. Et réalisez que tout le monde fait aussi des erreurs.
  • Lorsque vous vous réveillez le matin, passez quelques minutes avant de sortir du lit pour réfléchir aux choses positives que vous avez dans votre vie. Avant de vous coucher chaque soir, faites une liste des bonnes choses qui vous sont arrivées ce jour-là. Les gens avec qui vous avez causé, les avancées que vous faites dans vos études, etc…

Participez à des activités que vous aimez (si le temps le permet). Profitez de ce temps pour ralentir aussi un peu, passer du temps en famille et redécouvrir des passe-temps et des activités agréables. Les quarantaines et l’éloignement social peuvent vous faire vous sentir seul, ce qui diminue la concentration; mais connectez-vous sur toutes ces merveilleuses choses positives autour de vous !

 

2. Comprenez que… vous êtes chanceux!

Oui, vous êtes chanceux ! Chanceux d’être en vie et ça…il faut en être reconnaissant. À la date du 9 avril 2020 où j’écris cet article, plus de 90 000 personnes sont mortes du Covid-19 dans le monde et plus de 1 million sont encore malades. Et beaucoup vont encore mourir. Alors, vous, moi…soyons heureux d’être encore en vie ! La gratitude…

Ensuite, si vous êtes ici en train de lire cet article c’est que, sûrement, vous êtes dans un pays ou une situation qui vous permet effectivement d’avoir accès à une telle ressource depuis Internet.

Il faut comprendre que, même si vous ne le sentiez pas, avant cette crise nous étions déjà confrontés à une crise globale, car de nombreux élèves étaient à l’école, mais n’apprenaient pas les compétences fondamentales nécessaires. La Banque Mondiale indique en effet que le pourcentage d’enfants qui ne savent ni lire ni comprendre à 10 ans représentait 53% des enfants des pays à revenu faible ou intermédiaire avant le début de l’épidémie. Cette pandémie a, sans doute, le potentiel d’aggraver encore plus cette réalité. 

Salle de classe vide au Cameroun
Salle de classe vide au Cameroun

Il est fort possible que vous ne soyez pas concerné par cette situation. Et de pouvoir étudier de la maison, est même une chance pour vous. Beaucoup d’autres n’auront simplement pas cette opportunité.

Alors, oui, vous êtes chanceux ! L’être humain tel qu’il est fait en veut toujours plus, mais nous devons aussi prendre le temps de comprendre que nous ne méritons pas plus que les autres les avantages que nous avons. Et si nous avons ces avantages, c’est que nous sommes réellement chanceux. Merci la vie !

3. Vous n’êtes pas seul 

Comme nous l’avons expliqué ci-dessus, rien qu’à la date 23 mars 2020, il y avait déjà plus de 1,4 milliard d’élèves renvoyés et confinés à la maison, dans plus de 138 pays. Le chiffre est passé à 1,6 milliard d’enfants et de jeunes dans 161 pays, le 28 mars 2020, seulement 5 jours plus tard.

Le chiffre de 1,6 milliard, c’est quand même près de 2000 fois le million d’élèves. Et, parmi eux, comme on vient de voir, plusieurs doivent être dans des conditions absolument terribles. Alors, pensez-vous toujours que votre situation est la pire au monde ?

« Savoir que vous n’êtes pas seul est l’un des fondements qui font la différence. »

-Gillian Goerzen & Sasza Lohrey

 Le simple fait de savoir qu’on n’est pas seul dans une certaine situation difficile, suffit à nous lever un énorme poids des épaules et à nous permettre de respirer un coup en voyant les choses autrement.

4. Prenez soin de vous et maintenez votre routine

Comme je l’ai dit plus haut, le plus grand secret de comment étudier de la maison avec succès en ce temps de crise, c’est garder le plus possible vos habitudes. Et ensuite, les renforcer avec les astuces que vous apprenez ici.  

Aviez-vous déjà une routine matinale? Il y a-t-il des choses que vous faisiez déjà chaque jour en vous levant ou en allant à l’école ? Qu’il s’agisse de prendre une tasse de café, de prendre le petit déjeuner ou de faire du sport, essayez de trouver des moyens de reproduire vos rituels normaux que vous aviez en temps de classe. Cela enverra un signal fort à votre cerveau, et vous aidera à vous préparer mentalement à étudier.

Surtout prenez soin de vous. Prendre soin de vous, physiquement et mentalement, vous aidera non seulement à rester en bonne santé, mais facilitera également le maintien d’une attitude positive et le respect d’une routine régulière. J’insiste vraiment pour dire que la routine est importante, et de ce fait tout ce qui vous permet de la maintenir est juste parfait.

Ceci dit, une étape clé pour rester productif consiste à agir comme si rien n’a changé dans votre routine. Un peu comme si votre journée va être comme elle est souvent en temps de classe.

prenez soin de vous

Prendre soin de vous c’est surtout :

  • Manger régulièrement des repas sains
  • Rester hydraté en buvant beaucoup d’eau
  • Sortir un peu tous les jours à l’extérieur (tout en pratiquant une distanciation sociale appropriée). On ne le dira jamais assez. Ne restez pas tout le temps confiné à la maison. Jusqu’à présent, toutes les études ont démontré qu’en maintenant une distance sociale suffisante des autres personnes, vous évitez de vous faire infecter. Selon le site de l’organisation mondiale de la santé (OMS), cette distance est simplement une d’au moins 1 mètre. Sortez donc de temps en temps et prenez une marche.
  • Faire de l’exercice régulièrement. Même dans la maison.  Allez sur Youtube et tapez ‘’sport à la maison’’ ou ‘’exercice à la maison’’. Vous allez voir des dizaines de vidéos faciles à suivre, pour faire du sport depuis chez vous et vous maintenir en forme…depuis la maison.

 

résultats youtube sport à la maison

 

5. Étudier de la maison: Votre habillement…

La plupart des experts le disent. Dans le maintien de votre routine, chaque matin, prenez une douche et habillez-vous bien. Certains vont même loin et recommandent de vous habiller avec votre tenue de classe, comme si vous alliez sortir pour l’école. Ainsi, votre esprit se place dans une condition ressemblant à comme si vous allez vous rendre en classe.

Bon, c’est un peu extrême mais ce que je peux vous conseiller, c’est d’éviter la tentation de rester dans votre pyjama. Si vous avez à étudier de la maison, commencez votre journée d’études en prenant une douche et ensuite en vous habillant avec des vêtements de sortie. Tout sauf les vêtements légers de maison, pour que votre esprit se mette dans les meilleures conditions.

Ceci vous aide donc par exemple à résister à la tentation de marcher dans la maison, flâner dans vos pyjamas toute la journée.

Ceci dit, levez-vous tous les jours à l’heure habituelle du temps de classe, prenez une douche et habillez-vous comme décrit ci-dessus, pour toute la durée de votre journée de travail.

6. Créez un calendrier. Et Planifiez chacune de vos journées

calendrier - étudier de la maison

Alan Lakein a dit, ‘’failing to plan is planning to fail’’. Autrement dit, celui qui échoue à planifier, planifie d’échouer.

‘’Celui qui échoue à planifier, planifie d’échouer.’’

-Alan Lakein

En cette période de crise, dans laquelle vous devez étudier de la maison, il peut être difficile de faire la différence entre le temps pour les études, le temps pour d’autres travaux à la maison et le temps personnel. C’est ainsi que, parfois, vous pouvez vous retrouver à tourner longtemps dans la maison, sans rien faire d’important (dans vos études). Ou alors, vous pourrez vous retrouver à travailler trop longtemps sur une tâche, bien au-delà du point où vous auriez dû prendre une pause ou manger un repas.

La solution? Créer un horaire.

La création d’un horaire permet d’organiser votre temps, de planifier vos pauses et est particulièrement utile lorsque vous avez plusieurs sujets à étudier. Notez votre emploi du temps afin de pouvoir vous en souvenir et l’utiliser souvent.

Chaque matin (après vous être douché et habillé), décrivez vos objectifs et priorités pour la journée. Une liste de tâches organisée vous permettra de rester concentré sur les tâches spécifiques que vous devez effectuer. Et il y a un bonus supplémentaire: chaque fois que vous réalisez un des éléments de la liste, cela vous fournit toujours un grand sentiment d’accomplissement.

Une fois que vous avez noté vos objectifs, établissez un calendrier de la journée qui vous permettra d’atteindre ces objectifs. Votre horaire doit inclure des blocs de temps consacrés aux différentes tâches. N’oubliez pas d’inclure également les heures de repas et les pauses. Et une fois que vous avez créé votre emploi du temps, assurez-vous de vous y tenir autant que possible. Surtout, souvenez-vous qu’il est toujours plus productif de commencer par un horaire assez léger, puis continuer avec un horaire plus chargé. Beaucoup d’élèves font cette grosse erreur de vouloir tout mettre dans leur emploi du temps en même temps. C’est alors que, ne pouvant tout accomplir, ils sont pris par un certain découragement et le sentiment de ne pas avancer comme il faudrait.

Commencez petit, et allez ensuite progressivement.

7. Aménagez un espace de travail dédié aux études

espace de travail étudier de la maison

Afin de mieux étudier de la maison, si vous le pouvez, établissez un espace à domicile où vous pouvez « aller travailler », comme si vous vous rendiez à l’école, à la bibliothèque ou au café. En plus d’être silencieux et sans distraction, un espace dédié aide à établir une structure et un rythme qui peuvent être ultra importants pour rester productif. Bien sûr, il n’est pas toujours possible d’avoir une pièce entière converti en espace de travail. Cela peut être dans votre chambre, dans une chambre séparée, dans le salon, dans le sous-sol, etc.

Un petit bureau ou une table dans un coin, par exemple, peut toujours servir d’espace de travail dédié. Assurez-vous qu’il est bien éclairé et dispose de tout ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs quotidiens: une zone de charge pour votre ordinateur portable, un accès Wi-Fi, des livres, des cahiers et du papier, des stylos et tout autre outil dont vous aurez probablement besoin tout au long de la journée. Si vous pouvez vous en tenir à votre espace de travail dédié et éviter de le quitter inutilement, vous constaterez que vous êtes moins distrait et plus productif.

8. Surtout, ne travaillez QUE dans cet endroit. Et quand vous y êtes, ne fait que travailler.

Ah oui! Un des plus grands secrets pour étudier de la maison est d’avoir un espace de travail dédié et, surtout ceci : quand vous voulez étudier, allez dans cet endroit. Quand vous vous retrouvez dans cet endroit, faites une seule chose : ÉTUDIER.

Essayez si possible, d’utiliser toujours le même endroit lorsque vous étudiez. Dans ce petit endroit, une fois que vous vous y asseyez, étudiez réellement, et ne faites RIEN D’AUTRE que vos études. RIEN QUE CA. Essayez, à chaque fois, de ne faire que ça, en étant le plus concentré possible. Quand vous vous surprenez en train de faire autre chose, ressaisissez-vous, et revenez à vos études. Cet endroit, avec le temps, sera associé à la concentration par votre cerveau. Ainsi, à chaque fois que vous allez vous y asseoir pour travailler, votre cerveau va activer votre concentration de manière automatique ….et vous serez donc concentré, au maximum.

les lieux à éviter étudier de la maison

9. Les endroits à éviter

En règle générale, respectez le point précédent et n’étudiez que dans votre espace réservé. Éviter aussi les endroits avec des bruits ou des distractions. Évitez tout endroit qui peut vous amener à vous endormir, à vous déconcentrer ou à diminuer votre énergie. Par exemple, évitez absolument la tentation de faire votre travail depuis le canapé ou le lit. Le canapé est confortable. Le lit aussi. Alors, l’oreiller vous fera signe de vous coucher. Et si vous êtes en manque ou en besoin de sommeil, la tentation devient encore plus forte, sinon trop lourde à porter. Mais ce n’est qu’une de vos préoccupations. Vous asseoir sur votre lit lorsque vous étudiez favorise également une mauvaise posture, ce qui diminuera votre concentration et causera des problèmes de santé à long terme.

Si vous êtes arrivé à cette partie de l’article, c’est que vous aimez bien ce que vous lisez. J’ai du mieux pour vous.

Face à la crise qui secoue le monde en ce moment, nous avons lancé un programme spécial d’accompagnement gratuit pour les élèves et les parents, afin de leur apporter une assistance de proximité face aux problèmes qu’ils rencontrent en cette période de crise: organisation, révisions, gestion du temps, stress, anxiété, sentiment d’isolement et de solitude, et leurs nombreuses interrogations. Pour bâtir ce programme, nous nous sommes associés à des experts issus de divers domaines : des médecins, des psychologues, des enseignants, des experts de l’éducation, des coachs de vie, et même des conseillers financiers.

Le programme prévoit :

-Une série de conférences en direct sur Internet -Des capsules d’information réalisées par les experts -Entretiens avec les parents et élèves. -Des séances de questions et réponses -Des articles rédigés et d’autres ressources.

Pour vous inscrire au programme, remplissez simplement le formulaire ci-dessous. Ensuite, le système se chargera de vous inscrire automatiquement à tous les événements dont je viens de parler, en plus de vous envoyer des notifications à chaque fois qu’un des événements va avoir lieu.

Allez, je vous laisse découvrir ces mines d’or en vous inscrivant tout de suite au programme. Remplissez le formulaire ci-dessous :

10. Gardez votre espace d’étude propre et rangé

espace de travail rangé étudier de la maison

 Ce point est plus important que vous ne le pensez. En effet, le cerveau, même s’il ne vous le dit pas, déteste le désordre. Un espace désordonné diminue votre productivité : pensez à tous ces moments où vous devez passer 15 min à chercher un stylo ou une règle sans trouver, à cause du désordre. Non seulement cela vous perd un temps fou, mais aussi vous laisse la sensation que vous n’avez pas le contrôle, en plus de semer du cafouillage dans votre esprit. Et ce n’est pas tout hein ?

Un espace propre lève un certain poids de votre esprit, vous aide à penser clairement et à vous concentrer. Lorsque votre espace d’étude est propre, vous pouvez trouver facilement et rapidement les fournitures dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. Vous gagnez en temps et vous avez ce sentiment que ‘’les choses vont quand même vite…’’

 

11. Désactivez et éliminez les distractions

La maison peut, vraiment, devenir rapidement un endroit où il est quasi impossible de travailler. Surtout en ces moments de confinement, où tout le monde est là et essaye de faire passer le temps comme il peut. Ceci sans oublier les conflits et les chicanes qui peuvent créer un environnement extrêmement difficile à vivre. Et chaque distraction est une opportunité de quitter ce qu’on fait, ce qui pourrait nuire à votre productivité.

Beaucoup de distractions cependant peuvent être éliminées par une certaine autodiscipline. Lorsque vous créez votre routine de travail ou d’étude à la maison, pensez aux distractions et aux tentations qui vous entourent. Faites de votre mieux pour les supprimer de votre espace de travail.

Éteignez votre téléphone, votre tablette (si elle ne vous aide pas dans vos études); et faites tout ce qu’il faut pour vous aider à rester concentré tout en travaillant. L’une des plus grandes sources de distraction reste le téléphone. Conservez-le dans une autre pièce si vous le pouvez, et décidez par exemple de ne le manipuler que pendant vos pauses, ceci sous forme de récompense pour vous. Si vous ne pouvez pas vous éloigner de votre téléphone, désactivez les notifications liées aux médias sociaux, aux appels, SMS et autres applications pendant vos heures de travail dédiées.

NOTE sur les autres tâches : 

Pour mieux étudier de la maison, planifiez et éliminez les tâches qui vont vous consommer votre temps. Prenez soin des tâches quotidiennes avant de commencer votre session d’étude pour éviter toute interruption ou être distrait par une liste de tâches inachevée. En éliminant ces tâches, le soir de la veille par exemple, il est beaucoup plus facile de se concentrer sur les tâches à accomplir.

Souvenez-vous, c’est comme si vous étiez en classe ! ????

 

12. Pensez à un bon casque

Certaines distractions sont malheureusement inévitables. Les enfants qui courent (eh oui comment voulez-vous qu’ils dépensent leur énergie débordante ?). Les adultes qui parlent fort au téléphone (beh oui…certains n’ont jamais eu autant l’opportunité de communiquer avec les proches, depuis parfois plusieurs décennies). Les gens qui marchent dans tous les sens (ils s’ennuient… ????). Sans oublier ceux qui tiennent absolument à vous parler…parfois pour rien d’important !  Les colocataires aussi peut-être qui sont bruyants ou perturbateurs.

Au vu de ces conditions, quelle que soit votre concentration, en cette période où vous devez étudier de la maison, il peut être pratiquement impossible de régler le bruit autour de vous.

La solution ? Un bon casque antibruit ! Ou les bons vieux écouteurs ! Si dans votre zone vous avez encore la possibilité de vous procurer des outils comme ça, c’est peut-être le moment d’y penser sérieusement. Vous pourrez ainsi non seulement être plus productif, mais aussi préserver votre santé mentale, tout en gardant votre amour pour ceux qui vous entourent ! ????

 

13. Appliquez l’étude active.

L’étude active dont je parle ici est de vous poser des questions, à vous-même; avant, pendant et après le temps d’étude.

Questions à vous poser avant d’étudier: 

  • Que vais-je apprendre?
  • Que sais-je déjà sur ce sujet?

Questions à vous poser pendant vos études: 

  • Comment ces informations s’intègrent-elles dans l’ensemble de mon cours?
  • Comment dois-je comprendre ce que je viens de lire?
  • Comment ce que je viens de travailler va-t-il m’aider à mieux avancer dans mes cours ?
  • Puis-je me rappeler tout ce que j’apprends ?
  • Ai-je besoin de répéter ce que j’apprends ?
  • Y a-t-il des mots clés ou des idées que je dois écrire? Pourquoi ces mots et ces idées sont-ils importants?

Questions à vous poser après vos études:

  • Que puis-je tirer comme leçon de cette session d’étude?
  • Il y a-t-il des choses que je dois revoir plus tard ?
  • Que dois-je apprêter ou apprendre la prochaine fois?
  • Puis-je expliquer ce que je viens d’apprendre à quelqu’un ?

14. Utilisez une minuterie (un chrono)

chronoe - étudier  de la maison - move to top

Fixez des limites raisonnables pour le temps que vous passez à étudier de la maison chaque jour et divisez votre session d’étude en morceaux de temps gérables. Vous pouvez établir un certain temps à passer sur chaque bloc de travail (par exemple 25 à 30 minutes). Après chaque bloc de travail, vous vous donnez un petit 5 min de pause. Pendant ce temps de pause, levez-vous marchez dans la maison, écoutez une belle musique, parlez à quelqu’un…et surtout n’oubliez pas de revenir sur votre travail après le temps défini pour la pause !

Utiliser une minuterie pendant que vous devez étudier de la maison, vous permet de garder une trace du temps et vous assurer de respecter le calendrier que vous avez créé. Utiliser une minuterie vous permet de rester concentré sur la tâche à accomplir, de vous engager à travailler jusqu’à ce que le temps fixé s’épuise et vous aide à rester sur la bonne voie pour accomplir votre travail. Surtout, cela vous aide à réaliser à quel point vous avancez, et vous permet de garder votre temps de pause efficace et sans culpabilité (parce que vous l’avez gagné!).

 

15. Mangez, et de façon saine 

 N’oubliez pas de manger! Votre corps (surtout votre cerveau) a besoin de carburant pour rester en pleine forme. De plus, il est difficile de se concentrer lorsque votre estomac grogne. Prenez des collations saines pendant que vous étudiez, mais assurez-vous qu’elles sont préparées à l’avance afin de ne pas passer trop de temps loin de votre travail.

Maintenant, éviter l’exagération et les tentations d’en faire trop.

La beauté de pouvoir étudier de la maison: vous avez une cuisine et un réfrigérateur à votre disposition, parfois à quelques mètres seulement. L’inconvénient ? Encore le même : vous avez une cuisine et un réfrigérateur à votre disposition…

Même si la nourriture est abondante (oui je sais que les biscuits aux brisures de chocolat que vous avez chez vous sont légendaires), résistez à l’envie de grignoter constamment. Grignoter constamment a été prouvé pour être une habitude qui peut causer de sérieux tords à votre santé. Par exemple, manger sans bouger (comme c’est le cas lors du confinement) vous fait accumuler un trop d’énergie, de gras et divers déchets dans le corps. Pour mieux manger, voici quelques conseils sur votre nutrition :

– Établissez un horaire pour prendre trois repas et une à trois collations à des moments précis tout au long de la journée. Essayez de manger à la même heure chaque jour.

-Planifiez vos repas quotidiens et faites vos courses afin d’avoir tout à portée de main pour chauffer et manger. Si vous prévoyez de commander, passez en revue le menu la veille afin de pouvoir sélectionner une option saine, et surtout pour avoir plus de temps à consacrer à vos études. 

-Planifiez des repas et des collations en portions pour la journée et mettez vos grignotines préférées hors de vue afin, espérons-le, qu’elles soient hors de votre esprit.

 

16. La GRANDE importance du sommeil !

Pendant une période comme celle-ci, beaucoup d’élèves sont tentés de dormir extrêmement tard, pour se réveiller extrêmement tard aussi en journée. C’est une énorme erreur, qui d’ailleurs va vous empêcher de mieux étudier de la maison.

importance du sommeil

Les élèves de tous âges ont besoin de dormir au moins 8 heures par nuit. C’est le meilleur moyen de s’assurer que le cerveau se repose, prend le temps d’intégrer les choses qu’on apprend, se rafraîchi et permet au corps de se reposer et se refaire. Retenez bien ceci :

-Le sommeil est important pour récupérer la nuit après votre journée.

-Le sommeil est très essentiel pour avoir un système immunitaire sain et solide. Ceci est un facteur particulièrement important en ce temps de pandémie du Covid-19. Le manque de sommeil peut donc devenir un danger pour vous si jamais vous êtes infecté par le virus. Bien dormir, par contre, permet de renforcer votre défense. Le sommeil peut donc devenir une histoire de vie ou de mort si jamais vous êtes atteint par ce virus.

-Un manque de sommeil aussi peut provoquer de la maladie, dans de nombreuses formes différentes.

-Le plus de sommeil vous avez, et plus il est plus facile de vous concentrer au cours de la journée.

-Des études scientifiques ont montré que les élèves qui respectent le plus leurs heures de sommeils obtiennent de meilleures notes. Une étude sur deux groupes d’élèves a même montré les résultats suivants : des étudiants qui n’avaient pas étudié mais avaient une pleine nuit de sommeil, ont eu des notes bien meilleures que celles des étudiants qui avaient étudié toute la nuit sans bien dormir.

 

17. Posez vos questions

Bloqué sur quelque chose? N’ayez pas peur de demander de l’aide. Cette situation est nouvelle pour nous tous et de nombreuses questions se poseront. En plus des conseils ou des ressources que votre enseignant pourrait fournir, vous trouverez également plus de ressources et d’informations sur ce site. Surtout, il y a le programme d’accompagnement scolaire qui a été bâti et mis en place, spécialement pour répondre aux questions que vous avez en ces temps assez particuliers. Voici, encore une fois, le formulaire d’inscription au programme :

 

18. Arrêtez votre ordinateur et rangez vos affaires quand vous avez fini

L’arrêt de votre ordinateur et le fait de ranger vos affaires vous donnera un sentiment de ‘’Ok, la journée est terminée!’’. Définissez une « heure d’arrêt » pour votre journée et éloignez-vous de l’écran et de vos affaires scolaires. Prenez le temps de jouer à des jeux, par exemple les jeux de société en famille. Lisez un bon livre ou faites une promenade. En éteignant votre ordinateur, vous vous assurerez que votre travail est enregistré, terminé, ce qui déconnecte votre esprit, vous libère un peu plus et vous ne vous sentirez pas comme si vous étiez en mode ‘’étude éternelle’’ (en plus, un arrêt régulier aidera votre ordinateur à fonctionner plus rapidement!)

19. Ça ne va pas du tout avec les autres à la maison ? Ayez une discussion

Vous savez, dans des moments comme celui-ci, les gens peuvent être différents. Les gens sont complètement hors de leur routine dans laquelle ils sont peut-être depuis des années et des années. Ils ont peur, se posent des questions, sont stressés…vivent une réalité qu’ils n’ont jamais connu et chacun s’adapte et s’occupe comme il peut. Quelqu’un que vous avez connu pour être calme peut facilement perdre le contrôle tout le temps. L’autre peut devenir plus renfermé sur soi. Un autre peut plutôt devenir agressif, etc.

Mais souvenez-vous, rien ne vaut une belle discussion de mise au point. Sans se prendre la tête mais en restant calme. Trouvez le temps de vous asseoir avec les autres, exprimez-leur vos besoins, écoutez leurs besoins à eux, et trouvez ensemble un terrain d’entente. Établir des règles de base ou convenir d’un code de conduite avec tout le monde peut aider à garantir que chacun est respectueux des besoins de chacun. Et que personne n’est laissé de côté.

Dans le même ordre d’idées, sachez fixer des limites. Étudier de la maison comporte une autre difficulté : il peut être difficile de dire « non » à votre famille ou à vos amis pour des choses qu’ils vous demandent de faire pour eu.  Mais n’ayez pas peur de leur faire savoir que vous êtes occupé, quand vous êtes dans votre espace de travail.

20. Maintenez vos relations avec les proches

Réunion-virtuelle-famille

Même dans cette période difficile de confinement, où vous devez en plus étudier de la maison, maintenez vos relations avec les autres tout en travaillant sur vos études. Même si vous n’avez plus d’événements sociaux réguliers (sorties, visites ou groupes d’étude), restez créatif quant à la façon de rester connecté aux autres. Les bonnes amitiés et les bons liens valent l’investissement. Prévoyez du temps pour les appels de même seulement 15 minutes pour rattraper le temps perdu, partager votre quotidien, rire avec les autres et partager vos plans.

La distanciation sociale et le confinement peuvent causer de gros sentiments d’isolement et de solitude. Bien que vous ne puissiez pas rendre visite à vos amis et à votre famille en personne, assurez-vous de prendre le temps chaque jour de leur parler. Envoyez des textos, démarrez un chat virtuel, parlez via Skype ou proposez même des réunions virtuelles à travers Zoom ou Google Hangouts.

C’est extrêmement important pour vous maintenir dans une bonne santé mentale. Et pour les autres aussi : certains ne vous le diront peut-être pas, mais beaucoup sont tellement dans de mauvaises situations que votre simple coup de fil peut faire toute une différence pour eux. Alors, appelez vos proches. Appelez vos amis, camarades de classes, parents, oncles et grands-parents surtout.

Vous pouvez aussi avec eux organiser des jeux même virtuels. Allez par exemple sur Google et tapez ‘’ jeux en ligne confinement’’, ‘’jeux virtuels confinement’’, ‘’jeux en ligne coronavirus’’…et vous aurez toute une liste de jeux à votre disposition.

BONUS : Tirez le meilleur parti de votre temps d’étude

Cela peut sembler banal, mais gardez en tête que chaque temps d’étude doit se terminer par des réalisations et des résultats de votre part. Faites donc de petits bilans de façon régulière, regardez ce que vous avez réussi à faire, pour tirer les encouragements pour la suite. Chaque jour avant de vous coucher, demandez-vous si la journée a été productive ou pas. Si oui, regardez ce qui vous a permis d’accomplir une telle journée. Ensuite le lendemain, essayez de le reproduire. Si la journée n’a pas été productive, demandez-vous ce qui n’a pas marché, et prévoyez des actions pour corriger cette situation dès le lendemain. Le tout sans culpabiliser ! Faire des erreurs, c’est normal. Ce qui n’est pas normal, c’est seulement quand cela se répète plusieurs fois et qu’on ne tire pas de leçons.

Souvenez-vous : Étudier de la maison et réussir durant la crise du Covid-19, c’est possible. Étudier de la maison et s’en sortir, ce n’est rien de sorcier. D’ailleurs, maintenant que vous êtes arrivé ici, vous en êtes davantage convaincus n’est-ce pas ? ????

Étudier à la maison peut être difficile, mais cette même maison, avec un peu de planification et d’organisation, peut devenir un endroit efficace, confortable et productif pour étudier.

 

METTEZ EN PRATIQUE !

Le succès de ces conseils dans votre vie, résidera principalement dans votre capacité à les mettre en pratique. Lire, c’est bien. Comprendre, c’est bien. Retenir, c’est parfait. Mais…mettre en pratique, c’est ça qui fait la différence et créé un réel changement.

 Et avant qu’on se quitte… Avez-vous fait votre inscription au programme d’accompagnement ? Un rappel de plus, c’est toujours une bonne chose. On ne sait jamais. Le formulaire :

 

Allez, remplissez le formulaire et on se voit très bientôt ! Et si vous avez un avis, un commentaire ou une question, l’espace ci-dessus vous attends pour vous exprimer, et il me fera un plaisir de vous répondre, personnellement.

 

Ciao ! ????

 

Surtout, GARDEZ LE CAP ! NE LACHEZ RIEN ! ????????????????????????